Ostéopathie une alliée de la grossesse
23 octobre 2018

L’ostéopathie, bénéfique aussi pour les bébés


Pleurs, coliques, vomissements, difficultés à téter… Quelques séances d’ostéopathie soulageront les nourrissons !

Un bébé de 4 jours qui ne cesse de pleurer, une petite fille de 2 jours qui n’arrive pas à téter, une autre qui reste toujours dans la même position… Chaque jour, l’ostéopathe vient en aide aux nourrissons.

Une ou plusieurs séances d’ostéopathie suffisent, en général, pour résoudre des difficultés. Il peut s’agir d’un problème survenu avec l’accouchement ou, plus souvent, de la position du bébé dans l’utérus qui en est l’origine.

Ainsi, une prise en charge ostéopathique avant 3 mois a un effet positif sur les reflux gastro-œsophagiens, et évite ainsi la prise de médicaments.

De même, le traitement ostéopathique précoce permet d’obtenir une amélioration de l’ensemble des signes cliniques de la bronchiolite.

L’ostéopathie pédiatrique est essentiellement manuelle, et n’a rien de commun avec l’ostéopathie pour adultes, qui fait “craquer“.

Durant l’enfance, l’ostéopathie est utile pour le déficit d’attention, une hyperactivité ou des troubles du sommeil.

En résumé, la consultation préventive systématique par un ostéopathe permet de vérifier le bon fonctionnement des composants du système nerveux et de traiter les déséquilibres, sources futures de troubles fonctionnels récurrents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *